Le médecin généraliste (on dit aussi médecin omnipraticien ou médecin de famille) est donc souvent consulté pour diagnostiquer les symptômes avant de traiter la maladie ou de référer le patient à un autre spécialiste.

La médecine générale est une discipline scientifique et universitaire, avec son contenu spécifique de formation, de recherche de pratique clinique, et ses propres fondements scientifiques. C’est une spécialité clinique orientée vers les soins primaires :

  • elle est habituellement le premier contact avec le système de soins, permettant un accès ouvert et non limité aux usagers, prenant en compte tous les problèmes de santé, indépendamment de l’âge, du sexe, ou de toutes autres caractéristiques de la personne concernée comme son niveau social sous peine de signalement (En France) ;
  • elle utilise de façon efficiente les ressources du système de santé par la coordination des soins, le travail avec les autres professionnels de soins primaires et la gestion du recours aux autres spécialités, se plaçant si nécessaire en défenseur du patient ;
  • elle développe une approche centrée sur la personne dans ses dimensions individuelles, familiales, et communautaires ;
  • elle utilise un mode de consultation spécifique qui construit dans la durée une relation médecin-patient basée sur une communication appropriée ;
  • elle a la responsabilité d’assurer des soins continus et longitudinaux, selon les besoins du patient ;
  • elle base sa démarche décisionnelle spécifique sur la prévalence et l’incidence des maladies en soins primaires ;
  • elle gère simultanément les problèmes de santé aigus et chroniques de chaque patient ;
  • elle intervient à un stade précoce et indifférencié du développement des maladies, qui pourraient éventuellement requérir une intervention rapide ;
  • elle favorise la promotion et l’éducation pour la santé par une intervention appropriée et efficace ;
  • elle a une responsabilité spécifique de santé publique dans la communauté ;
  • elle répond aux problèmes de santé dans leurs dimensions physique, psychologique, sociale, culturelle et existentielle.